Personnellement je trouve gênant que des inconnus passent 10 minutes a regarder la couverture de mon livre dans le train pour se tenir au courant des sorties ou pour essayer de deviner ma personnalité lorsque je suis d’humeur parano. J’ai donc été ravi de découvrir le FlapArt ou l’art du « fake » littéraire, je m’explique.

Chez nos amis Etats-Uniens (Pas de remarques c’est fait exprès vous pensez bien … ), est né un mouvement appelé FlapArt puis Fausses couvertures en français qui consiste a recouvrir son livre d’une fausse couverture ayant pour but de faire réagir les passants.

Quelques exemples anglais :

« Comment faire de sa grand mère une star du porno »

( 1 ) « Faites le vous même : Liposuccion »

( 2 ) « Comment faire renvoyer votre soeur de la maison »

( 3 ) « Comment se faire rapidement emprisonner »

Autres :

“eye surgery at home” (opération des yeux chez soi)

“Les bénéfices nutritionnels du doigt dans le nez“

“Comment assassiner un parfait étranger et vous en tirer sans problèmes“
avec en 4ème de couv. : “Les 10 meilleurs endroits pour déposer un corps, des instructions illustrées étape par étape”

“Comment voler votre patron sans vous faire pincer“
avec en 4ème de couv. : “Des bureaux aux boutons de porte. BONUS: Comment rejeter la faute sur votre collègue et le faire virer.”

Pour les exemples français j’ai pu voir certaines fausses couvertures comme :

Dans le bébé tout est bon

Pourquoi faut il frapper les enfants

Rachida, et oui c’est moi … (Auteur fictif : Bernard Laporte)

Tuons les dauphins, ce sont des emmerdeurs après tout …

Vous l’avez compris, il s’agit de rapidement créer la réaction de ceux qui joueront les espions sur la couverture de votre livre.
Pour le moment quelques artistes américains vendent leurs couvre livre FlapArt mais en France on peut les faire soit même, selon la dimensions du bouquin avec une simple impression sur feuille puis en recouvrant le livre avec.

www.flapart.ca