L’adolescent Andy Uprock, lorsqu’il s’ennuyait, lancait les gobelets vides contre les mailles des grillages.
A partir de là sa carrièrre etait déjà toute tracé !
Il a développé son déclic pour en faire un art subjectif qui s’avére être finalement très interessant et donnant a tout ces grillages une nouvelle fonction de support artistique.
Depuis, il parcours les villes Australiennes (et oui encore un Australien, je ne fait pas exprès ;) ) mais aussi Barcelone, Londres, News York, Tokyo, Hong Kong et bien sur Paris en 2007.

Vous pouvez suivre son tour du monde sur son site web C’est par là