je vous présente un artiste très talentueux au cours de cette interview. Un style très apprécié de vectorisation. Ce graphiste Français, Thomas Pereira basé non loin de Paris maîtrise avec adresse son trait net dans la vectorisation, de plus la gestion des couleurs vives est parfaite.

akutou-1.png

-Pourquoi Akutou ?
Parce que.

Quelles études ou formations as-tu suivi ? Un parcours universitaire ou autodidacte ?
Pour moi l’école c’était surtout l’occasion de passer du temps avec ses potes. J’ai fait des études complètement inappropriées d’économie/droit. Ça m’intéressait pas du tout, j’ai perdu mon temps. Plus tard, j’ai passé 1 an en école d’art. C’est ce qui m’a mis sur la voie. J’ai été initié aux logiciels de création artistique, de manière très basique. Mais je trouvais les tafs qu’on nous donnait à faire assez gonflants et l’école coutait cher. Je me suis dit autant apprendre tout seul chez moi en faisant des trucs qui m’intéressent vraiment. C’est ce que j’ai fait. J’ai ouvert mes programmes, essayé des trucs. J’ai appris en pratiquant, sans savoir ce que ça allait donner. Puis mon 1er client s’est pointé.

akutou-2.png

Quand est-ce que le design, graphisme et la peinture à prit une place considérable dans ta vie ? Comment ?
C’était là depuis le début. J’étais le genre de gosse qui dessinait tout le temps dans ses cahiers mes héros de dessins animés et autres caricatures de prof. Mais l’idée de faire du dessin un métier me paraissait irréalisable parce que je savais pas du tout comment ça se passait. C’est donc surtout après mon année en école d’art, quand j’ai commencé à faire de la création digitale chez moi, que ça a pris une nouvelle dimension.

En cours de création, comment l’abordes-tu ? Une technique spécifique utilisée ? En combien de temps termines-tu une création ?
Ça dépend. Parfois j’ai pas trop d’idée fixe de ce que je fais avant de le faire. J’aime bien avoir de la liberté. Parfois c’est le contraire, je visualise le truc fini dans ma tête. Ça peut être juste avant que j’aille me coucher, pendant que je regarde un film ou lorsque je discute avec quelqu’un. Quand j’ai une idée, je fais un petit croquis sur le 1er papier que je trouve pour m’en souvenir plus tard. Niveau réalisation, je fais tout sur mon PC dans ma chambre. J’utilise beaucoup de photos comme référence car j’ai jamais été fort avec les proportions du corps, l’anatomie, ce genre de choses. Généralement j’attends qu’il fasse nuit, je m’empare de mon casque audio, j’ouvre les logiciels et je passe toute la nuit comme ça. Je vois jamais le temps défiler. Parfois je sais pas comment finir ce que j’ai commencé. Quand ça arrive, je mets de côté et je reprends plus tard quand je serais un peu plus chaud. Je commence des nouvelles illustrations alors que certaines sont à peine entamées. J’aime bien aussi avoir plusieurs trucs en chantier, ça me permet de passer d’un projet à un autre selon l’inspiration du moment. J’essaie de prendre le temps qu’il faut quand c’est possible.

akutou-3.png

Pratiques-tu uniquement du graphisme, ou aimes-tu passer du graphisme à la photographie par exemple ? Question «style», dans tes créations gardes-tu toujours la même composition/style ou bien c’est au feeling ?
La photo j’aime bien. J’ai un petit numérique sympa. Mais je suis pas photographe, mon truc c’est le dessin. Mais c’est bien de toucher un peu à tout, faut être curieux. Le style c’est aussi ce qui fait un artiste. J’essaie de garder une certaine cohérence visuelle, j’espère que ça se voit à travers mon travail. J’aime l’idée que les gens puissent se dire « Tiens c’est du AKUTOU ça ». L’idéal c’est d’avoir sa propre touche tout en sachant se renouveler. Faut aussi faire attention à ne pas trop se faire influencer par les autres artistes. Parfois c’est pas évident haha. Il faut que ça reste créatif sinon ça se limite a du recopiage. Je me trouve nul en composition alors que y’en a chez qui c’est naturel. J’en sais assez pour m’amuser et travailler, mais j’ai encore beaucoup à faire et à apprendre. Ceci dit, je me prend pas trop la tête, ça reste un plaisir avant tout. C’est d’aiileurs ça qui est génial dans cet univers.

Es-tu influencé par un artiste ? Si oui, lequel ?
Bien sur, plusieurs! Le premier à qui je pense c’est RA909. La première fois que j’ai vu ses travaux, j’étais vraiment impressioné. J’ai carrément commencé à voir les choses sous un nouvel angle. Après ça, j’étais beaucoup plus ouvert et réceptif artistiquement. Il a un style très solide et il maitrise totalement son sujet. Ensuite il y a d’autres mecs assez connus comme Jeremyville que j’admire beaucoup, j’adore tout ce que fait Simon Noynay et puis bien entendu le gigantesque SO ME qu’on ne présente plus. Y’en a d’autres mais je vais m’arrêter là.

akutou-4.png

Qu’est-ce qu’est la vie sans art ?
Dans une vie sans art, je serais pas en train de répondre à cette interview. Je serais pas non plus en train d’écouter Automatic des Pointer Sisters en ce moment même et il n’y aurait pas écrit n’importe quoi sur mon T-shirt. J’aurai d’ailleurs 15 fois moins de T-shirts dans ma collection. Perso je cherche pas à définir l’art. Je dirais qu’il s’agit d’une volonté d’expression et de communication. Que ce soit au moyen de formes, de couleurs, de son, de mots… Sans art, on serait des machines. L’art c’est l’expression. L’art est partout, pas besoin d’aller dans un musée pour le voir. Là j’ai un paquet de gâteaux sous le nez, c’est de l’art un paquet de gâteaux.

Chez toi, comment se déroule une journée ?
Une nuit tu veux dire? Je me lève super tard haha genre parfois en fin de journée. Je prend mon petit déj peu importe l’heure qu’il est, en regardant une série ou un dessin animé (en ce moment c’est DBZ). Je vagabonde un peu dans les dossiers de mon PC histoire de voir où j’en suis. Ceci dit, tant qu’il fait jour je suis pas productif. C’est quand il fait nuit que je m’active. Je passe beaucoup de temps sur le net. Je garde systématiquement un oeil sur mes emails, à l’affut de nouvelles propositions de boulot intéressant. En ce moment je m’intéresse à tout ce qui est site de concours de T-shirt design. Ça fait de la promo et les prix sont juteux pour la plupart. Et c’est toujours gratifiant de voir son travail remporter ce genre de concours. Je papote avec d’autres artistes, ce sont vraiment des mecs géniaux. C’est aussi en discutant avec eux que j’ai appris plein de trucs. Je vais voir sur des blogs comme MISSINGTOOF ou HYPERBOLE ce qu’il a de nouveau coté musique. Internet c’est ultime, t’as besoin de rien d’autre pour travailler dans ce milieu. Si j’ai un truc intéressant à dire ou des mp3 que j’adore à partager, j’update mon blog HEY KIDS! (http://blog.akutoulovesyou.com). Je mange des pizzas quand j’ai faim. Je vais m’écrouler dans mon lit quand j’ai sommeil. Bon y’a aussi des jours ou je me lève en début d’aprèm et je sors même dehors.

akutou-5.png

Tu as sûrement un conseil important à donner aux « jeunes graphistes » ?
Mais je suis un jeune graphiste. Ça fait à peine quelques mois que j’ai commencé à exercer. Je sais pas, s’ils ont choisi d’être graphiste c’est qu’ils ont déjà tout compris. Mais je leur dirais quand même une chose. Pour ceux qui veulent taffer en freelance, il faut pas vous laisser faire par les clients. Osez demander ce que vous pensez mériter pour votre travail. Ah ouais, et autre chose, on me demande de temps en temps « comment je fais mes oeuvres » comme si y’avait un secret. Mais y’a pas de miracle, si t’as pas envie de faire d’effort faut changer de branche. Etre productif et observateur, c’est important.

Un dernier mot ?
C’est de l’art un paquet de gâteaux.

akutou-6.png

lien